échoir


échoir

échoir [ eʃwar ] v. intr. et défectif <conjug. : il échoit (vx échet), ils échoient; il échut; il échoira (vx écherra); il échoirait; échéant, échu>
XIIe; lat. pop. °excadere, class. excidere choir
1Être dévolu par le sort ou par un hasard. advenir, revenir. Échoir par succession, en héritage. Le rôle qui m'échoit, m'est échu. P. p. adj. Biens échus. « Par quel paradoxe de la nature une maladie aussi raffinée [...] que la goutte, avait bien pu échoir en partage à un si piètre mangeur » (P. Benoit). Dr. Vx Si le cas y échoit, y échet, s'il y échet : le cas échéant.
2Arriver à échéance. Le terme échoit le 15 janvier. Intérêts à échoir. Le délai est échu, expiré. P. p. adj. Payer terme échu.

échoir verbe transitif indirect (latin populaire excadere, du latin classique excidere, tomber) Être dévolu à quelqu'un par le sort, le hasard, lui être donné en partage ; revenir : C'est à lui qu'échut la fortune du père.échoir (difficultés) verbe transitif indirect (latin populaire excadere, du latin classique excidere, tomber) Conjugaison Noter les participes présent (échéant) et passé (échu) dont l'emploi demeure bien vivant : le cas échéant, la mission qui lui est échue. Remarque On emploie encore parfois dans le registre soutenu la locution vieillie s'il y échet (= le cas échéant). Se conjugue en général avec l'auxiliaire être, mais peut être conjugué avec l'auxiliaire avoir lorsqu'on veut insister sur l'action plutôt que sur le résultat de celle-ci. Ne pas confondre les conjugaisons des verbes échoir et échouer. échouer. Emploi attribueréchoir verbe intransitif Arriver à échéance, être payable à une date déterminée : Loyer qui échoit le 30 décembre.échoir (difficultés) verbe intransitif Conjugaison Noter les participes présent (échéant) et passé (échu) dont l'emploi demeure bien vivant : le cas échéant, la mission qui lui est échue. Remarque On emploie encore parfois dans le registre soutenu la locution vieillie s'il y échet (= le cas échéant). Se conjugue en général avec l'auxiliaire être, mais peut être conjugué avec l'auxiliaire avoir lorsqu'on veut insister sur l'action plutôt que sur le résultat de celle-ci. Ne pas confondre les conjugaisons des verbes échoir et échouer. → échouer. Emploi attribueréchoir (expressions) verbe intransitif (À) terme échu, lorsque la durée couverte par le règlement, la dette, est terminée (par opposition à d'avance).

échoir
v. défect.
d1./d v. tr. indir. être dévolu par le sort (à). Cela lui échoit en partage.
d2./d v. intr. Arriver à échéance. Le premier règlement échoit à la fin de l'année.
Pp. adj. Terme échu.

ÉCHOIR, verbe intrans.
A.— [En parlant de biens matériels ou non, d'événements, etc.]
1. Qui advient par l'effet d'une loi ou d'une règle non écrite. Échoir en partage; la succession qui lui est échue. Le marquis abhorre son fils Ascagne, et c'est à ce fils qu'échoiront les 5 ou 6 millions qu'il possède (STENDHAL, Chartreuse, 1839, p. 154) :
1. Un petit héritage lui échut qui venait de sa sœur. Ces cinq mille francs, arrivés à la fin d'une vie, se révélèrent assez encombrants.
CAMUS, L'Envers et l'endroit, 1937, p. 119.
Rem. Le part. passé se conjugue gén. avec être; on rencontre cependant le lot qui lui avait échu.
DR. Si le cas y échet, s'il y échet. Si le cas se présente. Sont passibles de sanctions prévues à l'article L 409 ci-après, sans préjudice des peines résultant de l'application d'autres lois, s'il y échet (Réforme Séc. soc., 1968, p. 46).
2. Qui advient, qui est dévolu par hasard (à quelqu'un). Il souffrit beaucoup des mauvais numéros qui lui échurent souvent, des humiliations qu'il reçut, des bénéfices qu'il manqua (THIBAUDET, Réfl. litt., 1936, p. 29). Les enfants! prenez chacun une valise. Celle qui m'échut était beaucoup trop lourde pour mes huit ans (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 35) :
2. ... je trouvais absurde que le pouvoir dépendît de l'hérédité et échût la plupart du temps à des imbéciles.
BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 129.
B.— [En parlant d'une dette, d'un règlement] Qui arrive à échéance. Payer des billets à échoir; le terme échu depuis deux mois. Vous savez que le premier billet échoit dans quatre jours (A. DAUDET, Pt Chose, 1868, p. 301).
Rem. Le verbe échoir ne s'emploie plus qu'aux troisièmes pers. du sing. et du plur., à l'inf. et aux temps composés.
Prononc. et Orth. :[], (il) échoit []. Ds Ac. 1694, 1718, s.v. escheoir ou eschoir. Ac. 1740 admet encore écheoir (noté comme vieilli ds DG) à côté de échoir. Ac. 1762-1932 enregistre la forme mod. Conjug. N'est usité qu'à l'inf. et aux formes suiv. : ind. prés. il échoit. La forme il échet, encore donnée à titre de var. ds Ac. 1932 est considérée comme vieillie; passé simple il échut; fut. il échoira (vieilli il écherra, cf. cherra de choir ds Le Petit chaperon rouge); cond. il échoirait, ils échoiraient (vieilli il(s) écherrai(en)t); part. prés. échéant; part. passé échu. GREV. 1964, § 701 signale l'imp. néologique il échéait dans un ex. de CHÂTEAUBRIANT, La Brière, p. 56 et de Fr. AMBRIÈRE, Les Grandes vacances, p. 181. Se conjugue aux temps composés avec l'auxiliaire être. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1135 « être dévolu, revenir à quelqu'un » (Couronnement Louis, 2443 ds T.-L.); b) 1160-74 impers. « arriver, survenir » (WACE, Rou, éd. A. J. Holden, III, 6653); 1804 loc. adv. le cas échéant (CONSTANT, Journal, p. 159); 2. 1670 « arriver à échéance » (PATRU, 3. plaidoié, p. 39 ds RICH.). Du lat. vulg. excadere, réfection du lat. class. excidere « tomber, sortir de, échoir » d'apr. cadere, v. choir (cf. VÄÄN. § 205). Fréq. abs. littér. :139 (échu : 151).

échoir [eʃwaʀ] v. intr. et défectif.
CONJUG. il échoit (vx, échet), ils échoient; il échut; il échoira (vx, écherra); il échoirait; échéant; échu.
ÉTYM. V. 1135; du lat. pop. excadere, class. excidere. → Choir.
1 (V. 1135). Être dévolu par le sort ou par cas fortuit. Advenir, arriver, revenir, survenir, venir. || Échoir en partage à quelqu'un. || Échoir par le sort. || Le gros lot lui est échu. || Échoir par succession. || Ces biens lui sont échus en héritage. || Il lui est échu une succession depuis son mariage.
1 La seconde (part) par droit me doit échoir encor (…)
La Fontaine, Fables, I, 6 (→ Droit, cit. 48).
2 Ô hommes, quels que vous soyez, et quelque sort qui vous soit échu par l'ordre de Dieu dans le grand partage qu'il a fait du monde (…)
Bossuet, Sermons, Justice, 1.
3 Les immeubles que les époux possèdent au jour de la célébration du mariage, ou qui leur échoient pendant son cours à titre de succession, n'entrent point en communauté.
Code civil, art. 1404.
4 Un observateur averti des choses de la table n'aurait pas manqué de se demander par quel paradoxe de la nature une maladie aussi raffinée, aussi sympathique que la goutte, avait bien pu échoir en partage à un si piètre mangeur.
Pierre Benoît, Mlle de la Ferté, III, p. 161.
Le verbe est rare, sauf à l'infinitif, au prés. de l'indicatif et au p. p. (échu) :
5 Moréas et Ghil
Ghil et Moréas
Qui va vaincre ? Hélas !
Est-ce au plus agile
Qu'écherra la palme
Ou bien au plus calme ?
Verlaine, Invectives, X, Pl., p. 693.
6 On proposa ce jeu, licite dans un atelier, de tirer au sort qui monterait nu sur la table à modèle; et sans tricherie, quoique Sengle eût prédit que cela écherrait, le sort tomba sur Severus Altmensch.
A. Jarry, les Jours et les Nuits, Pl., t. I, p. 750.
Procéd. Vx. || Si le cas y échoit, y échet, ou simplement, s'il y échet : si l'occasion se présente, s'il y a lieu. Échéant (le cas échéant).
2 (1670). Arriver à échéance. || Le terme échoit le 15 janvier. Au passif. || Billet dont la date de paiement est échue. || Intérêts à échoir.Le délai est échu, expiré, révolu.
7 (…) les quatre années sont échues où les jeux se doivent célébrer.
Racine, Livres annotés, Pindare, Olympique, IV.
——————
échu, échue p. p. adj.
Dévolu. || Biens échus.Arrivé à échéance. || Payer le terme échu. || Payer à terme échu. || Délai échu, expiré.
DÉR. Échéance, échéant, échute.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • échoir — ÉCHOIR. v. n. Au présent de l indicatif, il n est guère en usage qu à la troisième personne du singulier; Il échoit, qu on prononce quelquefois Il échet. J échus. J écherrai. J écherrois. Que j échusse. Échéant. Il se dit ordinairement Des choses …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • échoir — (é choir) v. n.    Il n a que les temps et personnes qui suivent : il échoit ou il échet, ils échoient, ils échéent ; il échoyait ; il échut, ils échurent ; il écherra ou échoira ; il écherrait ou échoirait ; qu il échoie, qu il échût ; échéant ; …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉCHOIR — v. n. (Au présent de l indicatif, il n est guère usité qu à la troisième personne du singulier, Il échoit, qu on prononce et qu on écrit même, quelquefois, Il échet. J échus. J écherrai. J écherrais. Que j échusse. Échéant. ) Il se dit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉCHOIR — v. intr. être dévolu par le sort ou Survenir par cas fortuit. Il espère que le gros lot lui écherra. Cela lui est échu en partage. Il lui est échu une succession du chef de sa femme. En termes de Procédure, Si le cas y échoit, y échet, le cas… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • échouer — [ eʃwe ] v. <conjug. : 1> • 1559; o. i., p. ê. de échoir ou du norm. escover, de escoudre « secouer » I ♦ V. intr. 1 ♦ Toucher le fond par accident et se trouver arrêté dans sa marche (d un navire). ⇒ s engraver, s ensabler, s envaser;… …   Encyclopédie Universelle

  • revenir — [ r(ə)vənir; rəv(ə)nir ] v. intr. <conjug. : 22> • Xe; de re et venir I ♦ (Personnes) 1 ♦ Venir de nouveau. Le docteur promit de revenir le lendemain. ⇒ repasser. Il n est pas revenu nous voir. ♢ Venir d un lieu, d une situation …   Encyclopédie Universelle

  • échéance — [ eʃeɑ̃s ] n. f. • XVIIe; « héritage, succession » XIIIe; du p. prés. de échoir 1 ♦ Date à laquelle expire un délai; date à laquelle l exécution d une obligation, d un paiement est exigible. ⇒ expiration, terme. Échéance d un loyer, d un effet de …   Encyclopédie Universelle

  • échéant — échéant, ante [ eʃeɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1804; p. prés. de échoir 1 ♦ Dr. Qui arrive à échéance. Terme échéant. 2 ♦ Loc. adv. LE CAS ÉCHÉANT [ ləkazeʃeɑ̃ ] :si le cas, l occasion se présente. ⇒ éventuellement (cf. À l occasion). « l humain qui aurait… …   Encyclopédie Universelle

  • obvenir — [ ɔbvənir ] v. intr. <conjug. : 22> • 1369; lat. obvenire ♦ Dr. Échoir. Biens obvenus par succession. ● obvenir verbe intransitif (latin obvenire) Vieux. Échoir par succession. ⇒OBVENIR, verbe trans. indir. DR. [Le suj. désigne un/des… …   Encyclopédie Universelle

  • Traitement du surendettement des particuliers en droit français — Le surendettement est une situation économique et financière qui se caractérise par un excédent durable des charges d une personne par rapport à ses ressources, excédent qui incite souvent cette personne à recourir à un endettement supplémentaire …   Wikipédia en Français